Comme vous l'avez sans doute déjà lu chez Alain, le problème de la hotte est simple : dans une maison passive (ou plus globalement, dans une maison à vocation à être étanche), la hotte aspirante est une plaie.
Une plaie ? Et bien oui, dans le concept traditionnel de la hotte, c'est un ventilateur qui prend l'air vicié de la cuisine et l'aspire vers l'extérieur ... et qui dit extérieur dit en gros prise d'air directe entre l'extérieur et l'intérieur (et quoi qu'en disent les constructeurs, un clapet anti-retour n'est pas une menuiserie passive ...).
Bon alors, quid des hottes et comment qu'on fait ? Alain a bien dégrossi le problème : recycler l'air, c'est pas une mauvaise idée !
Alors, rêvons un peu (merci Yann) :

  • Falmec, c'est beau, c'est silencieux ... il faut compter 900 £ la hotte avec ses accessoires (grosso modo, 1000 €)
  • Novy, c'est très beau et très silencieux ... il faut compter 1100 € avec les accessoires
  • Siemens, sobre et design ... boum, 1400 € avec accessoires

Autant je savais que pour l'ossature j'avais tout intérêt à vendre un rein, autant pour la cuisine ça va bientôt aussi me coûter un oeil :-)